Replay ! Tel pourrait être le mot d’ordre des propositions développées à Exo pendant la biennale de Belleville. Benoit Ménard et Tristan Léonard placent leur interrogation dans la lignée de Lawrence Weiner, ajoutant cependant une condition au principe originel du statement en déléguant la réalisation de l’œuvre à des tiers artistes, les invitant à leur faire parvenir, au travers de conversations épistolaires, les instructions nécessaires à la production de leurs pièces. L’ambiguïté du langage, l’identité de l’auteur, le respect de l’intention initiale deviennent les paramètres susceptibles de faire œuvre. Cette vectorisation décale l’exposition de son emplacement d’origine, un détachement également perceptible dans le projet de Renaud Perriches : ce dernier installera à Moins Un, son atelier basé en sous-sol, un dispositif vidéo retransmettant en temps réel le flux d’images obtenu dans l’artist-run space bellevillois. L’exposition relocalisée et dématérialisée n’apparaît que par le biais d’un simple signal lumineux. Wolf Cuyvers approfondit lui aussi ce déplacement en incitant le visiteur, muni de cartes, à emprunter ses itinéraires afin d’observer les différentes impulsions poétiques nées de son observation de l’architecture, du mobilier urbain et de sa collecte de mots abandonnés dans l’espace public. Il compose en effet des poèmes prosaïques qu’il reporte sur les façades, toits, panneaux et nous convie à ré-expérimenter cette décontextualisation en composant notre propre exposition hors les murs.

Arlène Berceliot Courtin

I* What’s on ur mind -un projet de Benoit Ménard & Tristan Léonard Avec : Grégory Cuquel, Nicolas Hosteing, Sam Mapp, Damien Mazières, Hugo Pernet, Aurélien Porte, Simon Rayssac, Aldéric Trével Du 25 septembre au 2 octobre 

Exo, 10 ter rue Bisson, 75020. Pendant les expositions : ouvert tous les jours de 14h à 19h

 

Replay! could be the watchword for the proposals being developed at Exo during the Belleville Biennale. Benoît Ménard and Tristan Léonard place their questioning in the tradition of Lawrence Weiner, but adding a condition to the original principle of the statement by delegating the execution of the word to third-party artists, inviting them to give them, by way of epistolary conversations, the instructions required for the production of their pieces. Ambiguity of language, author’s identity, and respect for the initial intention become parameters capable of making a work. This vectorization shifts the exhibition from its original site, a detachment likewise perceptible in Renaud Perriches’s project: this latter will install at Moins Un—his studio in a basement in Paris—a video system re-transmitting in real time the flow of images obtained in the artist-run space in Belleville. The exhibition, re-located and de-materialized, only appears by way of a simple light signal. Wolf Cuyvers also further develops this shift by prompting visitors, equipped with maps, to take his itineraries in order to observe the different poetic impulses arising from his observation of the architecture, the urban fixtures, and his collection of words abandoned in the public place. He in effect composes prosaic poems which he transfers onto façades, roofs and panels, and invites us to re-test this de-contextualization by composing our own extramural show.

Arlène Berceliot Courtin
I* What’s on ur mind – a project directed by Benoit Ménard & Tristan Léonard
With : Grégory Cuquel, Nicolas Hosteing, Sam Mapp, Damien Mazières, Hugo Pernet, Aurélien Porte, Simon Rayssac, Aldéric Trével
September 25th – October 2nd, 2014

Exo, 10 ter rue Bisson, 75020. During the shows,  open everyday 14-19h.