« L’observateur, écrit Baudelaire, est un prince qui jouit partout de son incognito. » D’origine taïwanaise, l’artiste et anthropologue Lee Show-Chun nous emmène dans un voyage incognito au sein de Belleville, afin d’y rencontrer quelques habitants d’origine chinoise, qui nous racontent leurs histoires de la diaspora en France. « Cette déambulation sera discrète comme les Chinois, dépaysante comme la nourriture asiatique, et riche de couleurs comme la France que j’aime », résume l’artiste. Le visiteur est invité à suivre quelques jeunes dans leurs parcours pour trouver du travail, un dortoir, des lieux de loisirs, et aussi un temple protestant situé au coeur de Belleville. Il rencontre aussi quelques personnes âgées qui l’emmèneront dans

leurs épiceries préférées et lui montreront leurs astuces de cuisine chinoise. Sans oublier les « promeneuses » de Belleville, qui arpentent ses carrefours et dont les histoires sont souvent des témoignages de la Chine tourmentée. Sont aussi décryptés au fil de la déambulation dans les rues ces papiers mystérieux écrits en idéogrammes, placardés ici et là sur les murs du quartier : annonces d’offres d’emplois, de recherche de travail et de dortoir, avis de recherche de personnes disparues, ou encore parfois histoires de querelles entre Chinois. A la fin du voyage, les visiteurs se retrouveront dans un salon chinois autour d’une tasse de thé, agrémentée de quelques massages pour bien atterrir.

les 9 et 15 septembre et le 20 octobre